9 avantages scientifiquement prouvés du rire

0
223
bienfaits du rire

Vous avez déjà entendu dire que le rire est « la meilleure médecine »? 
En fait, il s’avère que cette affirmation est scientifiquement fondée.  Le rire présente de nombreux avantages pour la santé. Ne vous en privez pas !  

Voici 9 raisons pour lesquelles vous devriez rire plus souvent :

1. Le rire peut faire baisser votre tension artérielle

L’hypertension artérielle est l’un des effets secondaires les plus dangereux du au stress, ainsi qu’un énorme facteur de risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Cependant, il est presque impossible de se sentir stressé lorsque vous riez.
C’est pourquoi des chercheurs ont étudié si le rire pouvait faire baisser la pression artérielle. Il existe plusieurs études qui montrent une réduction de la pression artérielle après le rire, comme une étude de 2017 dans le Journal of Dental and Medical Research, où 40 patients en hémodialyse ont écouté des CD de bandes dessinées pendant 16 séances de 30 minutes sur huit semaines, et ont constaté une baisse de la pression artérielle.

En 2011, les chercheurs de l’American Heart Association ont présenté les résultats d’une étude de trois mois. Les chercheurs ont exposé 79 participants à une thérapie par la musique ou le rire. Le rire a été stimulé par un « contact visuel ludique » et des exercices de respiration. Immédiatement après les séances, la tension artérielle des rieurs a baissé de 7 mmHg. En comparaison, la musicothérapie n’a fait baisser la pression artérielle que de 6 mmHg.

2. Le rire peut réduire l’anxiété et d’autres émotions négatives

Une étude publiée dans Psychological Reports a examiné les effets du rire humoristique sur l’anxiété induite par la menace. Les chercheurs ont amené 53 étudiants à croire (à tort) qu’ils allaient recevoir un choc électrique après une période d’attente.

Les sujets du groupe expérimental ont écouté une cassette humoristique en attendant leur choc. Le groupe placebo a écouté une cassette non humoristique, et le groupe témoin n’a écouté aucune cassette. Le groupe humoristique a déclaré que son anxiété avait diminué pendant la période d’attente, et ceux qui ont déclaré le plus haut niveau de sens de l’humour ont déclaré le plus bas niveau d’anxiété.

Il a également été démontré que la thérapie par le rire améliore l’anxiété des patients atteints de la maladie de Parkinson, réduit l’anxiété et la dépression des étudiants en soins infirmiers et améliore l’optimisme, l’estime de soi et la dépression des femmes ménopausées.

D’un point de vue psychologique général, l’auteur Bernard Saper suggère dans un article pour Psychiatric Quarterly que la capacité à maintenir un sens de l’humour et la capacité à rire peuvent agir comme des mécanismes d’adaptation positifs pour aider une personne à traverser des moments difficiles.

3. Le rire est un stimulant immunitaire

Au début de la saison des rhumes et des grippes, il peut être bon de pratiquer une thérapie par le rire, car plusieurs études ont montré le pouvoir de stimulation immunitaire du rire.

Dans une étude de 2015 sur les mères en post-partum publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine, les chercheurs ont testé l’immunoglobuline du lait maternel avant et après la thérapie par le rire.

Deux fois par semaine, les participantes se sont livrées à des « routines de danse du rire » en groupe et à un léger massage des seins tout en provoquant le rire. Les mères qui ont participé à la thérapie par le rire ont constaté une légère augmentation de leurs IgA (anticorps). Cependant, même une petite quantité était significative pour les chercheurs, étant donné que la période post-partum est celle où les IgA naturelles dans le lait maternel diminuent.

4. Le rire peut agir comme un antidépresseur naturel

Le rire s’est aussi révélé prometteur pour améliorer les humeurs dépressives. Les patients des établissements de soins de longue durée souffrent souvent de dépression et de troubles du sommeil, c’est pourquoi une étude publiée en 2017 dans le Korean Journal of Adult Nursing a testé les effets de la thérapie par le rire sur 42 résidents de deux hôpitaux de soins de longue durée. Les résultats étaient prometteurs.

La thérapie par le rire, que les sujets ont suivie en huit séances de 40 minutes deux fois par semaine, comprenait « des chansons drôles, des rires de diversion, des étirements, des jeux de mains et des routines de danse, des exercices de rire, des applaudissements sains et des rires à voix haute ».

Les résultats ont montré une réduction de la dépression et une amélioration générale de l’humeur ainsi qu’un meilleur sommeil dans le groupe expérimental par rapport au groupe témoin.

Une autre étude publiée en 2015 dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine a révélé que trois séances de thérapie par le rire de 60 minutes amélioraient la dépression et les états d’âme négatifs des patients atteints de cancer.

5. Meilleure respiration

Il s’avère qu’une bonne séance de rire profond peut entraîner une augmentation du rythme cardiaque, de la fréquence respiratoire et de la consommation d’oxygène, qui sont similaires à ce qui se passe pendant l’exercice. Une étude publiée en 2009 dans l’International Journal of Humor Research a montré que ces changements ne durent que le temps du rire, mais si vous pouvez rire comme ça pendant 30 minutes à une heure, vous pouvez peut-être éviter la salle de sport.

6. Le rire apaise les hormones du stress

L’humour, et par extension le rire, stimule de multiples systèmes physiologiques qui diminuent les niveaux d’hormones du stress, comme le cortisol et l’épinéphrine, et augmentent l’activation du système de récompense du cerveau qui distribue la dopamine. Selon les chercheurs d’une étude de 2017 dans Advances in Physiology Education. Une étude de 2003 dans Alternative Therapies in Health and Medicine a montré que le visionnage d’un film drôle diminuait une grande variété d’hormones de stress.

7. Le rire social peut soulager la douleur

Les médecins expliquent que le rire peut être aussi bon que certains analgésiques pour la douleur. Au 14ème siècle, le chirurgien français Henri de Mondeville a utilisé l’humour pour distraire les patients de la douleur de l’opération et pour les aider pendant leur rétablissement.

Des recherches plus modernes ont montré que les participants qui regardaient des vidéos comiques avaient besoin de moins d’analgésiques que ceux qui regardaient des vidéos de contrôle. Dans une étude publiée en 2011 dans les Proceedings of the Royal Society, les auteurs suggèrent que « ces résultats s’expliquent mieux par l’action des endorphines libérées par le rire ».

8. Le rire brûle des calories

Comme si tous ces bienfaits n’étaient pas une raison suffisante pour rire tous les jours, une étude publiée en 2014 dans l’International Journal of Obesity a montré que le rire peut brûler des calories. 

Les chercheurs ont divisé un groupe de 45 participants en deux groupes, dont la moitié a regardé des extraits de films destinés à évoquer le rire pendant environ 10 minutes, et l’autre moitié a regardé des extraits de films peu susceptibles de stimuler le rire. Les deux groupes étaient attachés à un « calorimètre » qui mesurait la dépense énergétique et le rythme cardiaque. Ils ont déterminé que ceux qui riaient pendant leur visionnage brûlaient jusqu’à 10 calories en 10 minutes, par rapport à ceux qui ne riaient pas et ne brûlaient pas de calories.

Bon, je vous l’accorde, ce n’est pas en riant que vous aller perdre vos kilos en trop. 

9. Utiliser l’humour pour surmonter les difficultés et améliorer votre vie

La capacité de rire, de jouer et de s’amuser rend non seulement la vie plus agréable, mais vous aide également à résoudre des problèmes, à vous connecter avec les autres et à penser de manière plus créative et plus positive. 

La vie apporte des défis qui peuvent soit vous permettre de donner le meilleur de vous-même, soit devenir des jouets pour votre imagination. Lorsque vous « devenez le problème » et que vous vous prenez trop au sérieux, il peut être difficile de sortir des sentiers battus et de trouver de nouvelles solutions. Mais lorsque vous jouez avec le problème, vous pouvez souvent le transformer en une occasion d’apprentissage créatif.

Jouer avec les problèmes semble venir naturellement aux enfants. Lorsqu’ils sont confus ou effrayés, ils font de leurs problèmes un jeu, ce qui leur donne un sentiment de contrôle et l’occasion d’expérimenter de nouvelles solutions. Interagir avec les autres de manière ludique vous aide à conserver cette capacité créative.

Alors, riez, c’est gratuit, et c’est plus sympa pour votre entourage 🙂 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici