Les enfants allaités pourraient avoir un QI jusqu’à 7,5 points supérieurs.

0
188
Enfants QI élevé

Vous le savez forcément, l’allaitement présente des avantages évidents à court terme, comme la protection contre les maladies infectieuses et une réduction de la mortalité. Plusieurs études montrent aujourd’hui que l’allaitement est aussi associé à une augmentation de l’intelligence chez l’enfant.

Des études antérieures ont montré une augmentation de jusqu’à 7,5 points de QI chez les enfants d’âge élémentaire qui ont été allaités, ainsi qu’une augmentation du QI verbal, de la performance et du QI global chez les adultes.

Le dernier ajout à cette perspective est une étude à long terme sur les nourrissons nés dans les Pelotas, au Brésil, en 1982. Publiée dans Lancet, l’étude a interrogé 5 914 nouvelles mères sur leurs projets d’allaitement, puis a assuré un suivi pour voir comment elles s’en sortaient.

« Les informations sur la durée de l’allaitement ont été recueillies très près du moment où le sevrage a eu lieu, de sorte que nous disposions d’informations très précises sur la durée de l’allaitement », a déclaré l’auteur de l’étude, le Dr Bernardo Lessa Horta, dans un podcast sur Lancet.

Ce qui rend cette étude unique, c’est qu’elle a suivi les sujets jusqu’à l’âge de 30 ans.

« Nous avons pu suivre environ 68% des participantes, ce qui est un très bon taux de suivi », a déclaré Lessa Horta. « Nous avons observé que l’allaitement maternel était positivement associé aux performances et à l’intelligence à 30 ans, ainsi qu’à l’éducation, aux résultats scolaires et à des revenus mensuels plus élevés ».

En fait, Lessa Horta a déclaré que les sujets qui avaient été allaités pendant 12 mois ou plus avaient un QI plus élevé, plus d’années d’études et gagnaient environ 20% de plus que le niveau de revenu moyen.

« Cela suggère que l’effet positif de l’allaitement sur le QI conduit à un revenu plus élevé », a-t-il déclaré. « C’est notre principale conclusion en ce moment ».

Une des raisons possibles de l’avantage du lait maternel, a ajouté Lessa Horta, est qu’il est « riche en acides gras polyinsaturés à longue chaîne qui sont importants pour la croissance et le développement du cerveau ».

Pour Lessa Horta, les implications de son étude sont claires : « Le résultat soutient la promotion de l’allaitement maternel. C’est une preuve supplémentaire qu’en plus des avantages évidents à court terme, l’allaitement maternel a également des conséquences à long terme en termes de potentiel humain ».

A lire aussi : 10 bienfaits surprenants du sommeil sur la santé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici